Rentrée scolaire et temps perdu

Je n’ai pas écrit depuis un moment sur ce blog et j’ai une (passablement) bonne raison: J’ai commencé les cours la semaine dernière et j’ai un peu de mal à m’adapter au rythme, n’étant pas allée à l’école depuis des années.

Après deux mois à papillonner par ci par là j’avais décidé de me poser à Tokyo pour 3 mois histoire de transformer mon japonais d’enfant de 3 ans en japonais d’enfant de 6 ans. J’ai donc commencé à fréquenter le cours intensif à Coto Language Academy le 4 janvier et j’y resterai au moins jusque début avril. J’ai cours 3 heures tous les matins pendant lesquelles je fais principalement de l’oral dans une classe de 6 élèves. Ayant déjà fait du japonais au lycée, puis à la fac, puis seule de manière aléatoire j’ai pu rejoindre le niveau 2-B , pont de quatre semaines entre le 2-upper beginner et le 3-intermediate. La grammaire et les kanji étant principalement des révisions du niveau précédent on ne se concentre pas dessus mais plutôt sur de la mise en situation concrète. J’ai des lacunes en grammaire et je le sens vraiment, mais je pense pouvoir rattraper le niveau du cours si je bosse un peu de mon côté, certains de mes camarades étant également un peu à la traîne aussi de ce côté là.
Le reste du temps je suis libre mais je me retrouve avec un vieil ennemi pas rencontré depuis des années: les devoirs. Et cet ennemi ne se balade jamais seul, il est aidé de son meilleur sous fifre: la procrastination. Même quand je commence mes devoirs tôt, j’ai la fâcheuse tendance à m’arrêter toutes les 5 minutes pour faire autre chose de parfaitement inutile et je n’avance pas du tout. Cet article (en anglais) explique très bien ce qui est arrivé à une bonne moitié de mes après midi/soirées de ces 10 derniers jours : j’étais perdue dans le dark playground, à faire des trucs sans intérêt mais qui me paraissaient super passionnants quand j’aurais pu boucler mes devoirs et avoir des vrais loisirs à la place. Voyez ce post comme une victoire puisque si j’écris, c’est que j’ai réussi à boucler mes devoirs à une heure autre que 23:10, heure à laquelle je finis d’habitude (et après je vais dormir donc je ne fais strictement rien d’autre de productif). Je vais essayer de prendre des habitudes de travail plus saines mais me connaissant pas mal de temps sera perdu.

Je pensais m’aider à mémoriser mon japonais en en parlant ici donc je pense que vous verrez fleurir des courts articles sur les choses apprises pendant mes cours. Pour peu que j’arrive à vaincre le Singe de la Gratification Immédiate. 

About the Author

Chloé

4 Comments

Cybie

Ah les devoirs, je compatis tellement, c’est souvent très rébarbatif !
Courage pour t’y mettre sérieusement donc, le plus dur étant de commencer dit-on !

Reply
Sarah

Je suis témoin que Madame sans réviser ou en révisant la veille avait de très bonne notes !!! Alors je m’inquiète pas pour toi 😀

Reply
Chloé

on n’a pas vraiment de notes à l’école, le but c’est d’assimiler! Du coup je peux pas vraiment faire comme au lycée :p

Reply
Lempicka

« histoire de transformer mon japonais d’enfant de 3 ans en japonais d’enfant de 6 ans » j’ai ri xD
Bon courage en tout cas, j’ai lu que depuis que tu es a Tokyo tu as l’impression d’avoir bien progresse alors c’est cool <3
Merci pour tous ces liens sur la procrastination, j'y reviendrai le jour ou je voudrai combattre la mienne xD
Bon courage pour les devoirs !!

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *