Sakura overload episode 2 : Ueno Koen

Le parc d’Ueno est sans doute un des deux parcs les plus connus à  Tokyo avec celui de Yoyogi, et il a aussi la praticité d’être à quinze minutes à pieds de chez moi, ce qui m’a fait m’y rendre trois fois  pendant la dernière semaine de mars avec des personnes différentes.

Ma première visite s’est faite le 28 mars, dernier jour à Tokyo d’un camarade de classe qui voulait voir les sakura avant de repartir, et les arbres étaient environ à moitié fleuris. Le parc était également seulement à moitié bondé, ce qui a bien changé quand 3 jours plus tard j’y retournais, en pleine floraison et avec des allées principales pleines à craquer.
Les arbres étaient magnifiques mais pour le côté poétique on repassera, à quinze heures il y avait tellement de monde dans le parc qu’on faisait presque la queue pour avancer. La partie du parc au bord de l’eau, derrière le temple en contrebas, était par contre beaucoup plus praticable et agréable.  Si vous comptez visiter ce parc en période de floraison des cerisiers je ne saurai que recommander d’y aller en semaine et le plus tôt possible pour minimiser la foule. Vous aurez comme ça la chance de voir les jeunes salarymen préparer les bâches et monter les tables en carton avant d’attendre leurs aînés toute la journée.

Les entrées de tous les temples du parc et des environs accueillent des échoppes de nourriture donc ça peut être une bonne idée d’y aller vers midi pour un déjeuner!

ueno koen ueno koen ueno koen ueno koen ueno koen ueno koen ueno koen

Le parc de Ueno est situé juste à côté de la station Ueno (JR, métro, Keisei). Si pendant votre séjour à Tokyo vous visitez Akihabara ou Asakusa sachez qu’il est possible de marcher jusqu’au parc depuis ces stations en moins de 30 minutes, et que par conséquent c’est couvrable dans la même journée sans avoir à reprendre de train.

About the Author

Chloé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *