Sortie scolaire au Kiyomizudera

Je suis arrivée à Kyoto le 11 mai, en pleine période des voyages scolaires des collèges, et j’avais quand même bien décidé de visiter des lieux aussi populaires que le Kiyomizudera parce que oui,  je déteste la foule et j’aime me faire du mal.

Beaucoup trop de monde sur place et dans le bus mais j’ai quand même bien profité de la vue qui était magnifique. Une partie du temple est malheureusement en travaux, rendant la visite plus courte, mais ça vaut quand même le coup, le reste étant très beau.

Le côté amusant de faire des visites au milieu des collégiens est de regarder la variété des uniformes, en tout cas pour les filles. Les garçons sont tous en chemise blanche sur pantalon noir ou gris mais chez les filles chaque école a son propre design, avec certes peu de variété au niveau des couleurs, mais beaucoup au niveau des coupes, même si la jupe plissée est presque systématique.

kyoto01 kyoto02 kyoto03 kyoto06

Le balcon du Kiyomizudera est célèbre pour une ancienne croyance disant que si on en sautait et qu’on survivait à la chute de 13 mètres un voeu nous serait accordé. La pratique est maintenant interdite mais apparemment plus de 200 personnes auraient tenté leur chance à l’ère Edo. Sans moi merci. La vue depuis le balcon est par contre très chouette, comme la vue depuis le bas sur la structure tout en bois qui est sacrément impressionnante.

Derrière le batiment principal se situe le sanctuaire shinto Jishu, dédié à la divinité de l’amour. On dit que si vous parvenez à parcourir les yeux fermés les 18 mètres qui séparent les deux pierres sacrées se trouvant dans le sanctuaire vous aurez de la chance en amour. Heureusement, il est possible de se faire aider, mais dans ce cas cela veut dire qu’un intermédiaire vous sera nécessaire. Sans surprise cet endroit avait beaucoup de succès avec les collégiens présents.

kyoto04

Je parle de la variété des uniformes et la seule photo où on en voit un c’est un Sailor Fuku super classique bravo.

kyoto05

Le Kiyomizudera est un incontournable de Kyoto et c’est à mon avis très mérité. Il se situe au sud-est de la ville, et donc si vous êtes en vélo peut se faire dans la foulée du Fushimi Inari (quoi que je recommanderais de faire le Fushimi Inari plutot de nuit, j’en ai parlé dans un précédent article )

 

About the Author

Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *