Nayoro, WWOOF, plein air et montagnes de nourriture

J’ai commencé ma première mission WWOOF cette semaine à Nayoro, une petite ville située sur Hokkaido, la grande île au Nord du Japon.

WWOOF veut dire World Wide Opportunities for Organic Farming. Il s’agit d’une organisation qui permet des échanges autour des fermes biologiques. Si à l’origine cela ne concernait que ces dernières, c’est devenu beaucoup plus relâché ces dernières années et d’autres businesses y participent désormais. C’est le cas de Nisshin Café, le café/restaurant coréen/guesthouse dans lequel je fais mon premier WWOOFing. Je suis nourrie et hébergée contre toutes sortes de tâches, nettoyage de la guesthouse, désherbage de la serre, plonge et service au restaurant, aide en anglais de la patronne et de sa fille adolescente, bricolage,… Je ne saurais pas trop dire combien de temps exactement je bosse par jour, mais c’est plutôt cool, et la nourriture est délicieuse. Je découvre tous les jours des plats coréens que je ne connaissais pas, et mon hôte m’emmène de temps en temps visiter les environs.

036

Le lac Shumarinai, plus grand lac artificiel du Japon et fort bel endroit

 

La mer d'Okhostk, qui sépare le Japon de la Russie, est entourée de jolies fleurs et d'un vent glacé

La mer d’Okhostk, qui sépare le Japon de la Russie, est entourée de jolies fleurs et d’un vent glacé

 

Les renards du Nord n'ont pas du tout peur des humains

« Nourris moi, humain » (les renards du Nord sont un peu des chats)

Nous sommes aussi allés plusieurs fois se baigner dans des onsen, le plus mémorable étant à Oumu, où se trouve un bain extérieur avec vue sur la mer. Même si le temps était bien violent ce jour là ce fut bien agréable. Je dirais même plus que le vent et la fraîcheur ont rendu l’expérience encore plus appréciable! A quoi bon prendre un bain en extérieur s’il fait 30 degrés. A ce propos, Hokkaido est fidèle à sa réputation, il fait beaucoup plus frais que sur Honshu et, sans surprise, Kyushu (je me souviens encore de la sensation de sueur dégoulinante à l’auberge de Kagoshima), et les nuits sont particulièrement fraîches, me faisant regretter d’avoir laissé tous mes sous-pulls heattech à Tokyo.

J’ai la chance de WWOOFer avec une camarade, une taïwanaise du même âge que moi qui après deux semaines à Nayoro s’en va cueillir des baies à Minami-Furano, un jour avant mon départ, vers Minami-Furano, pour cueillir des baies, au même endroit. J’ai découvert en voyageant que j’avais vite tendance à me sentir un peu seule alors en plus d’une coïncidence amusante c’est une bonne nouvelle, je sais que je serai bien entourée tout le mois.

Je  vous quitte sur un peu de nourriture, une marmite pleine de bosses choses mangée lors de la visite d’une des amies de la propriétaire:

012

 

About the Author

Chloé

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *