Obihiro-Tokyo radin, via Hakodate et Aomori

Après mes deux mois à Hokkaido il était temps pour moi de retourner à Tokyo où mes amis me gardent gracieusement les deux tiers de mes affaires pendant que je crapahute à droite à gauche. C’est un trajet assez long, environ 1300 kilomètres, et plusieurs solutions s’offraient à moi.J »avais fort envie de passer Hakodate, qu’on m’avait vendue comme fort jolie et que je ne savais pas quand j’aurais l’occasion de retrouver si je sautais cette chance de la visiter mais après m’être arrachée les cheveux entre trains et bus, assez désespérée par la complexité et les tarifs j’avais presque abandonné cette idée avant qu’un oeil jeté sur le prix des avions, passé de 8000 à 17000 yens en l’espace de deux mois, suffise à me convaincre que j’allais bel et bien visiter cette ville.

Si je n'étais pas allée à Hakodate j'aurais loupé cette superbe affiche pour la chaîne de fast food Lucky Pierrot, ç'aurait été dommage.

Si je n’étais pas allée à Hakodate j’aurais loupé cette superbe affiche pour la chaîne de fast food Lucky Pierrot, ç’aurait été dommage.

La solution pour ça était le Seishun 18 Kippu, un ticket qu’on achète pour environ 100€ (je viens de regarder le taux de conversion et de pleurer un peu, c’est 11850 yen et en effet ça fait grosso modo 100€ ) et qui permet de voyager à volonté sur 5 journées, par forcément consécutives mais s’étalant sur une période d’environ un mois et demi, en empruntant uniquement les trains locaux JR. C’est plutôt agréable quand ça fait des trajets de 5-6 heures avec pas mal de temps d’attente permettant de manger entre deux trains mais sacrément barbant quand c’est 8h de trains pleins à craquer avec 4 correspondances à faire en 10 minutes. Mais c’est carrément économique et ça fait voir plus de pays que sauter dans un avion.
Je vous invite à lire la page sur le seishun kippu du site JR si vous êtes intéressé, c’est vachement bien comme ticket, il n’est valable que pendant deux périodes de l’année mais c’est pas nominatif et on peut le partager si on voyage à plusieurs donc c’est super économique.
Il est temps de faire les comptes, et de voir à quel point j’ai économisé. Je vais mettre de côté le prix des hébergements puisque j’avais défini à l’avance que je quittais mon hôte le 18 et que j’arrivais à Tokyo le 23, donc quoi qu’il arrive j’aurais du payer quatre nuits quelque part entre les deux.
J’ai utilisé deux tampons de mon Seishun 18 Kippu, soit 11850/5*2= 4740 yen
J’ai du rallonger un peu car mon auberge à Hakodate était hors JR = 220 yen
J’ai marché 40 minutes sous la pluie battante pour aller au Ferry, jusqu’à ce que je n’ai plus à me soucier d’éviter les flaques et que tout le contenu de mon sac à dos soit humide = 0 yen
J’ai pris le ferry le moins cher entre Hakodate et Aomori = 2000 yen
J’ai ensuite pris un bus de nuit car le trajet était trop long pour être fait en une journée avec le Seishun Kippu = 8000 yen
Total: 14960 yen.
J’ai pu me balader à Sapporo, visiter Hakodate que je ne connaissais pas, faire un tour à Aomori, et dépenser un peu moins que si j’avais pris l’avion. C’était fatiguant mais un voyage intéressant, donc c’est un succès!

About the Author

Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *